MEDIATION ANIMALE

 

" La médiation animale est une relation d’aide à visée préventive ou thérapeutique dans laquelle un professionnel qualifié, également concerné par les humains et les animaux, introduit un animal d’accordage* auprès d’un bénéficiaire. Cette relation, au moins triangulaire , vise la compréhension et la recherche des interactions accordées* dans un cadre défini au sein d’un projet. La médiation animale est donc un domaine en soi, celui des interactions Homme-Animal, au bénéfice des deux (chacun apporte ses ressources à l’autre). "

- Résilienfance et al. 18 octobre 2014. Pour en savoir plus: "Médiation Animale : une nouvelle définition par Résilienfance et al."


* Accordage/interactions accordées : ajustement des comportements, des émotions, des affects et des rythmes d’actions. (Attunement D. Stern 1982 – 1985)
Définition protégée par le droit national et international de la propriété intellectuelle. Dépôt INPI

 

La médiation animale est un terme générique qui recouvre un ensemble de pratiques avec diverses appellations: l'équithérapie, la Thérapie Avec le Cheval, les Activités Associant l'Animal, la zoothérapie, la thérapie assistée par l'animal, les activités assistés par l'animal, l'Equicie...

Le Blog de la Médiation Animale et des Interactions Homme-Animal

ENVIE D’EN APPRENDRE PLUS ?

 

Grâce à notre blog, retrouvez les liens utiles, une bibliographie et surtout toutes les actualités autour de la médiation animale et de l’association Résilienfance.

L'ANIMAL D'ACCORDAGE

  • L’animal apporte un soutien affectif à l’enfant : il ne juge pas, ne trahit pas, il l’aime pour ce qu’il est et non pour ce qu’il devrait être. Il est un confident, il rassure par sa fidélité, sa disponibilité et son pouvoir d’écoute ;

  • L'animal, par son comportement et son langage corporel, ne sature pas la communication de messages verbaux mais facilite la concentration, l'observation et l’apaisement en convoquant le registre de l'intime et de la sensorialité ;

  • L’animal est un dérivatif à l’anxiété ; il installe l’enfant dans la sécurité affective ;

  • L’animal par son comportement pousse l’enfant à communiquer ;

  • L’animal permet à l’enfant l’expression de ses émotions et de ses angoisses ;

  • L'animal confronte à l'altérité, à l'expérience de la relation sans les ambiguïtés liées à la relation humaine: singulier, spontané, possédant son monde propre (Umwelt) il amène de l'imprévu et permet une souplesse dans les échanges et les interactions

  • L’animal stimule l’imaginaire, les processus cognitifs et la créativité ;

  • L’animal est une figure d'attachement et confronte à l'expérience inéluctable de la perte. Il permet également à l’enfant d’acquérir autonomie et indépendance en apprenant à être responsable de son compagnon ;

  • L'animal, comme école de la vie, permet d’évoquer les notions de naissance, de mort et de sexualité. Ce qui est caché chez l’homme est visible chez l’animal;

  • L’animal est un médiateur entre les individus (familles, voisins, élèves…)

Pour en savoir plus sur la notion d'accordage et d'interactions accordées, consultez notre blog de la médiation animale et la revue Spirale n°77, aux éditions érès, coordonnée par Sandie Bélair (ci-contre).

REVUE SPIRALE n°77 coordonnée par Sandie Bélair

"Les tout-petits et les animaux"

Mai 2016

Résilienfance

1, chemin de Pines, 33620 Tizac de Lapouyade, France

association@resilienfance.org

06 03 95 05 18